Cette fois c'était le chasseur qui avait un fusil...

Publié le par izumiho

On va croire que je vais parler des lapins. Mais non. Ce matin RTL ressortait une affaire qui n'est toujours pas jugée qui oppose d'un côté les chasseurs psychopates sanguinaires, de l'autre les écologistes psychopates altermondialistes anti-chasse. Le but de l'histoire est donc de savoir si c'est bien la poule qui est arrivé avant l'oeuf...euh non. C'est : si oui ou non le chasseur était là pour chasser l'ours. Le "non" signifie donc que le chasseur a croisé un ours, a eu peur et a tiré. Je ne ferai juste qu'une petite référence à RTL. Le présentateur a voulu mettre en relation et en "débat" un écologiste partie civile du procès avec un type à priori représentant de chasse ou un truc dans le genre. Ce dernier connaissait largement son sujet et a contribué au débat grâce à des phrases chocs : "Je ne dirai rien avant le jugement. Je ne connais rien à l'affaire. Je ne suis pas là pour discuter de ça..." Le présentateur a donc dit "si vous ne voulez pas en parler, on ne va pas aller loin puisque c'est le sujet...".(les " " sont peut être de trop puisque ce n'est pas les mots exacts mais le fond y est). Donc on a finalement eu l'écologiste qui a expliqué pourquoi il demande de mettre en prison le chasseur et qu'il paye. C'est pour l'exemple. C'est sympa si le gars était là parce qu'il chassait le sanglier. L'ours a failli le bouffer et pour bien faire on l'envoie en prison...De l'autre côté s'il était vraiment là pour l'ours...Le jugement nous le dira. La seule chose que je retiens de l'écologiste est qu'effectivement, quand on sait "à peu près" où l'ours se trouve, on pourrait quand même dire aux chasseurs de ne pas y aller.  S'ils y vont, ils sont donc passibles de poursuite s'il y a un problème. Là au moins, tout serait clair. Mais malgré tout, il doit être difficile de juger les déplacements de l'ours, surtout si l'envie lui prend d'aller en voiture en discothèque et qu'il revient bourré à 4h du mat' après s'être shooté au LCD. Forcément il faut d'abord retrouver la voiture ou prier pour que l'ours ne se soit pas fait volé son portable. Finalement c'est pas gagné.

Publié dans actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Bon je vais être sérieux quelques instants. Cette histoire est démonstrative de la connerie intégrale du chasseur. La zone dans laquelle ils sont allés chasser (ils étaient quatre ce jour là, probablement tous positifs à l'alcootest), on avait signalé la présence d'une ours et de son petit et donc la chasse dans cette zone était INTERDITE ! Donc aucune excuse pour aucun de ces quatre handicapés du bulbe. Et si l'ourse a attaqué c'était parce qu'elle protégeait son petit. Donc avant de dire "c'est pas ma faute, il m'a attaqué", faudrait réflêchir (ou arrêter le vin rouge). J'espère que ce vieux con ira en taule, histoire de ramasser un peu le savon, ça lui fera du bien.
Répondre
I
c'était bien LSD (dans ma tête en tout cas. Je devrais peut être arrêter)...Je laisse comme ça pour que le commentaire ait un sens ^^.<br /> Le chasseur était-il en état d'ivresse, je ne sais pas. A t-il soufflé dans le ballon ?
Répondre
M
J'émets un gros doute sur tout ça: si ça se trouve l'ours est sérieux, lui... et cétait le chassuer qui était bourré! (fort probable, tout de même). De plus, je sais que ta conscience "professionnelle" est à l'origine de ce lapsus, mais on prend du LSD, pas du LCD!^^ (ça, on le regarde à faire "mal-o-nieux" toute la journée...). lol. A plus! ;-)
Répondre