C'est pas Fun

Publié le par izumiho

Je vous l'avais promis, je me suis fait une soirée Fun radio, ou plutôt une heure de Fun radio. Pour être sûr de tomber sur une bonne émission, j'ai préalablement regardé le programme de la radio. Comme je sais qu'après 20h, on se marre bien, je me suis donc dirigé vers l'émission de 21h, "le talk". N'écoutant que mon courage, je me suis connecté à 21h10 (ouais je regardais autre chose avant). Et c'est le début de ma descente en enfer...

Tout d'abord je suis tombé sur un petit comique de 16 ans qui n'aimait pas son prof de physique. Ce dernier proche de la retraite n'a pas l'air très sympatique. Je n'ai pas suivi mais le pauvre garçon avait tellement de mal à s'exprimer clairement, je ne sais pas pourquoi le prof le dérangeait. Bon à priori, il devait être un peu sévère et il doit être un peu dur de la notation. Ca arrive et des fois, c'est limite c'est vrai, mais on fait avec quand on est un grand garçon. Ce n'était pas à priori le cas du jeune homme. Donc il est reparti avec des conseils nuls pour faire des blagues nazes à son prof. Je ne me souviens pas trop parce que les animateurs avaient un peu de mal. En même temps, donner des conseils de blagues à faire sur les profs, ce n'est pas évident puisque trop simple, c'est nul et ridicule, trop violent, c'est de l'insitation à la violence et là y'a risque. Mais ce n'est sans compter le champion du 9-4 qui était en parallèle à l'antenne. Je n'ai pas trop compris d'où il sortait sauf que lui, il avait de l'idée. Et de la bonne. Ses potes et lui ont l'air d'avoir bidouillé les bagnoles de leur prof, n'arrêtent pas de faire les lourds en cours...bref un bon gars qui donne envie d'aller enseigner en n'ayant pas l'impression de perdre son temps (ah ah). Allez j'arrête là sur ce cas, il a fait sa cassedédi à tous les autres paumés qui font qu'enseigner est devenu une guerre, puis on passe à un autre cas. J'allais oublié. Le petit rigolo a 17 ans, est célibataire et a fait son appel à volontaire. Si ça vous intéresse de vous taper un à priori nul, n'hésitez pas.

A cet instant vous vous en doutez, j'étais à la limite du soutenable mais bon, en moi-même, je me disais qu'il ne fallait pas abandonner maintenant. Ce n'est pas professionel. Donc...la suite !

Pour nous divertir un peu, un petit jeu est organisé. C'est simple. T'appelle quelqu'un que tu connais et tu lui dis "j'ai envie de baiser". Après je n'ai pas trop compris ce qu'on attend comme réponse (peut-être un oui de désespoire) et hop tu gagnes un truc (je ne sais pas quoi, un pog ou une photo dédicassée d'Alizé). Le pauvre type qui s'y colle bosse avec son père dans l'élevage de vache et appelle son cousin. Le cousin ne comprend rien. Pense que c'est un taré et raccroche une fois. Il retente un deuxième. Le cousin répond et boum, reraccroche. Enfin il ne cherche même plus à répondre. Hop le looser repart la queue entre les jambes et nous allons pouvoir passer au vrai sujet, le meilleur de la soirée : "ma mère de 48 ans se tape des mecs de 18/22 ans alors que j'en ai 22". Et dire que je pensais avoir touché le fond...

Pour résumer simplement. La fille cherche à communiquer avec sa mère à propos de ce problème car ça la gène un peu de la voir avec des mecs plus jeunes qu'elle. C'est sûr que se promener dans le parc avec ta mère et un gars qui ressemble à ton petit frère pour faire genre famille, c'est un peu...Voilà quoi. Dans notre cas, le problème ne se posera pas trop puisque notre auditrice de 22 ans vit de son côté sans passer tout son temps avec sa mère. Elle se voit finalement pas trop. Et nous on ne voit pas trop non plus. Pendant 5-6 minutes elle nous explique que ça la dérange mais oui mais non enfin un peu c'est pas ça mais c'est ça quand même (oui encore une qui a du mal à parler). On se demande si elle a un problème. Une chose est sure, ce truc la gène. Quand des présentateurs tentent de lui faire remplir 5 minutes de conversation avec comme seul argument ça me gène, j'ai un peu pitié pour elle (même si en fait non parce qu'elle n'a qu'à pas appeler Fun radio). Allez vu qu'on arrive à rien, on va appeller la mère. Le téléphone sonne...

Et voilà pour la première partie. J'ai à faire. La suite demain sûr (si vous voulez savoir comment l'histoire finie. Enfin ça encore, on s'en fout. Mais c'est quand même drôle). Ce soir j'ai soirée repas avec mes potes.

Publié dans média !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article