C'est pas Fun part 2

Publié le par izumiho

Vous l'attendiez certainement. J'espère que vous avez dormi cette nuit car le suspens était intense.

Nous en étions donc à la mère qui...écoutait fun radio à ce moment là ! Et oui. non contente de sortir avec des gamins, elle écoute la radio des gamins. Bon franchement là on tombe très bas. Elle s'explique donc calmement avec des arguments terribles du genre "je fais ce que je veux", "tu es indépendante maintenant, moi je vis ma vie toi la tienne", "qu'est-ce que t'appelles la radio pour ça ?". La fille est bien entendu battue à plate couture puisque son seul argument à elle était que ça la gène. Je trouve que c'est suffisant pour avoir envie d'en parler, mais pas pour faire changer quoi que ce soit. Et c'est ce qui se passe. Bon je viens là où j'ai explosé de rire. La mère non content de faire sa jeune, sort en boîte de nuit (attention on a "disco" maintenant en film, ça va nous changer des gens du 59 et du 67 ) et en boîte elle danse la tektonik (c'est surement pas l'orthographe mais je m'en fous, ça fait ortographe de fillette de 12 ans, je pense que ça suffit pour le niveau. J'ai même mis le 'e' en trop). J'étais forcément écroulé et franchement, j'étais partager entre le désir de voir ça et celui de m'épargner le massacre. Alalala..Où va la vieillesse ? Et ils veulent la retraite à bientôt 55 ans pour aller faire ça...
Nous arrivons au bout de mon heure de torture. Après le bilan de la mère qui fait ce qu'elle veut parce qu'à 48 ans, elle peut quand même on nous ressort le fil rouge de la soirée. Je vais seulement ajouter que, elle, elle trouve des gamins de 18 ans alors que moi je ne suis pas foutu de trouver une fille de 75 ans minimum parce que j'y crois plus trop à celle de 26 et moins. Ca c'est autre chose. Je devrais appeller Fun radio (non, non, je ne le ferais pas. Plutôt partir en Russie, ça m'apportera surement plus).
Le fil rouge auquel vous pouvez vous aussi participer chez vous, certe tout seul, mais si vous n'avez rien de mieux à faire : "Trouvez les pires synonymes de penis". Ca va vous amuser. Pour peu que vos potes s'ennuient aussi et veulent jouer à "on va imiter Fun radio", lancez-vous.
Après un peu de pub (oui j'ai oublié de dire que comme c'est une émission de radio, on a de la pub toutes les 5-7 minutes), on retrouve une auditrice de 16 ans qui a un problème de boisson. Je vous arrête tout de suite, ce n'est pas du Coca ou du sirop de fraise. Et ce n'est pas de la bière, du vin ou le champagne. La petite est plus balaise que ça. Elle est interne. Donc ce n'est pas "facile" de boire de l'alcool à 16 ans dans ces conditions (le facile est "entre " "...). Cependant elle y arrive quand même et tous les mercredis, elle se torche à la liqueur et tout ce qui s'y apparente. En gros, elle a compris que 5-10 degrés c'était vraiment pour les lopettes. Elle attaque direct les bouteilles d'alcool à 30-40° et plus (je ne m'y connais pas assez niveau alcool et en plus mon oreille commençait à saturer). Voilà une fille qui a de l'avenir dans les bistros et pas en étant serveuse.
Voilà mon périple s'achève. Je n'ai pas attendu la conclusion. A mon avis elle doit avoir bu cette après-midi et je lui souhaite de réussir à s'arrêter parce que si le problème est aussi grave qu'elle le laissait entendre (elle ne rigolait pas tellement), il faut s'en occuper rapidement.
Bilan de la soirée : je faisais autre chose en même temps pour ne pas perdre mon temps, donc ça va. Je vous encourage malgré tout à tenter l'expérience. On n'en ressort pas indème mais au moins, on peut se la péter en disant qu'on est toujours vivant après. A priori le dimanche soir c'est les questions "chaudes", peut être je retenterai juste pour voir les sujets. Je n'ai bien entendu pas grand espoir...
Vous pouvez reprendre une activité normale. Bonne soirée/journée/appétit/cuite/sortie en boîte/recherches poussées des synonymes et j'en passe.

Publié dans média !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article