Canéda 12

Publié le par izumiho

Et voilà. Enfin un vrai post comme promis mardi...euh mercredi...euh pour moi mercredi parce que là c'est jeudi chez vous.

Donc pour commencer, ça va bien, je fais de l'anglais, mes résultats sont très bons, bref...ça roule.

Ensuite un peu de movies.

La semaine dernière j'ai pu voir "no mercy for a rude". Un muet devient tueur à gages pour la mafia afin de se payer une opération qui lui permettra de reparler. Donc au début, il a un peu de mal à être un bon tueur. Ca ne s'improvise pas. Mais finalement il devient bon avec un couteau ou un pistolet. En cours de route il va croiser une femme qui travaille dans un bar (louche...) qu'il va ramener chez lui pour la protéger. Ensuite il va aider un orphelin. Tout ce petit monde fini par squatter chez lui. Il est trop content... Il va alors mettre tout le monde dehors. Mais ce n'est pas facile de séparer trois personnes solitaires perdues qui n'ont pas d'attache, autre que celle-là finalement... Je ne raconte pas la suite, mais c'est un très bon film. Mélangeant humour, sentiments et drame. J'ai beaucoup aimé.

Dimanche soir. J'ai été voir "Alone". Film Thaïlandais qui se passe...en Corée...seulement au début. Après c'est retour en Thaïlande. Ce gentil film raconte l'histoire de Pim qui a perdu sa soeur siamoise quelques années auparavant. Les seules choses que l'on sait sur elle, c'est qu'elle a un homme dans sa vie qui va l'accompagner dans son aventure. Elle part de la Corée où elle travaille maintenant pour retrouver sa Thaïlande natale suite à l'annonce que sa mère a eu une attaque cardiaque. Elle retrouve alors la maison de son enfance. Jusque là ça va. Sauf que (oui faut bien qu'un truc se passe) lors de sa première nuit, elle commence à avoir des hallucinations. Elle voit sa soeur. Mais comme elle est morte, elle l'a voit en corps...comment dire...un peu mort quoi. C'est là que l'on rentre dans le vif du sujet. C'est quand même un film fantastique où on cherche à vous surprendre grace à la musique et à la caméra. Entre ces passages de délire, on apprend la vérité sur la mort de la soeur, son passé... C'est un film difficile quand on n'a pas le coeur accroché. On sait où les scènes qui font peur vont avoir lieu, mais ça marche...Surtout quand la salle entière hurle...Je ne suis pas trop fan de ce genre de film, mais c'est de l'horreur asiatique. C'est lent, psychologique, une musique qui décoiffe. Et là où j'ai vraiment aimé, c'est que la fin ressemble à quelque chose. Ca fait plaisir car c'est bien beau les visions, mais encore faut-il que ça serve à quelque chose. Finalement, on peut prendre ça pour de la folie et non pas, comme juste de l'horreur.

Bon là faut aller manger, je reviens pour voir si j'ai des photos ^^

Publié dans Montreal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article