Bientôt nous aurons le vélib abraysien

Publié le par izumiho

Qu'est-ce qu'on se fout de nous encore une fois avec leur foutue taxe "qui n'en est pas une ni un nouvel impôt d'ailleurs" carbone. Ce matin une ancienne responsable de l'environement était sur rtl pour nous dire ça. Bien entendu comme toujours, on répète que ce n'est pas ce que ça semble être, qu'on va tout redonner et ça sera super bien pour nous et les petits oiseaux.

Ca veut donc dire que :

-on roulera moins parce que ça coutera plus cher
-mais ça ne coutera pas plus cher parce qu'on redonne l'argent
-avec cette argent qu'on nous aura pris pour nous le rendre, on achètera des trucs pas polluants
-grâce à ça on ne payera plus beaucoup la taxe carbonne
-qu'on nous rendra de toute façon

En d'autres termes :

On ne roulera pas moins quand on ne peut pas faire autrement. On payera plus cher pour aller bosser. On aura moins d'argent pour consommer. Avec ce moins d'argent, on ne pourra pas se payer de biens. Avec un peu de chance, on nous redonnera l'argent sous forme d'aide pour l'achat de caisse neuve "propre" qu'on ne pourra toujours pas se payer parce qu'on aura donner plus à la taxe carbonne que l'aide et que de toute façon, si on avait déjà l'argent, on les achèterait déjà ces foutus caisses sauf que, on ne l'a pas. Si on nous reverce de l'aide pour l'énergie avec les cellules photo voltaïques, ça ne changera rien parce que ça sera toujours un coup important et que les gens, ils ont déjà le crédit de la maison sur 30 ans à rembourser. Ils y arrivent moins car ils ont la taxe carbonne à payer. Les banques ne vont pas leur prêter un rond. Moralité, là encore, ça coince.

La vraie morale de l'histoire :

Si cette argent revient sous forme d'aide, de réduction d'un import ou de je ne sais quoi pondu par l'état,  la "pas taxe" carbonne est donc une taxe ou un impot. Jusqu'à preuve du contraire, nos impots et les taxes payent déjà des aides redistribuées. Si elle revient sous forme d'argent pur et simple, c'est quand même une aide puisqu'on redonne l'argent que l'on prend. Bref il n'y a rien à dire d'autres que l'état va prendre de l'argent à quelqu'un pour le redonner à d'autres.

Là où je suis d'accord avec ce qu'elle disait, c'est qu'on ne voit pas ça sous le bon angle. Effectivement, on n'a plus de place pour en mettre derrière tellement c'est bouché, il va falloir commencer à en mettre devant.

Donc bientôt sur vos écrans, les corticoïdes légaux remboursés par la sécu pour pouvoir faire avancer les vélos loués à la journée à plus de 50km/h parce que la voiture, on ne pourra plus la faire rouler.

Publié dans actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I
Ce que j'aime bien, c'est le fait que les gens aient acheté plein de voiture avec les aides récentes qui ne sont pas "écolo". Maintenant il va falloir les payer. Sauf que dorénavant, on leur dit "si vous les utilisez, vous payez car vous êtes de méchant pollueurs". On doit donc acheter des voitures, mais pas pour les utiliser.
Je me demande toujours pourquoi des gens ont voté en en masse pour les "écologistes" qui vont bien entendu ne rien faire au parlement européen et dire que c'est les gouvernements locaux qui ne font rien...et les gens non plus. On est tous des méchants dans l'histoire. Sauf que nous, on n'a pas la paye de parlementaires européens pour monter des panneaux solaires partout en s'endettant sur 3 générations. Les deux autres devront bien entendu se réendetter puisqu'elles devront modifier nos installations qu'on considérera merdiques. C'est beau le progrès
Répondre
F
Moi, personellement,ça me fait bien marrer, la taxe carbone mode Sarko. Pour au moins deux raisons : la première, c'est l'absence totale de réflexion sur le problème de fond, c'est qu'on fait tous beaucoup plus de kilomètres qu'il y a 10 ans. En effet, les commerces locaux ferment de plus en plus (je croise les doigts pour mon patelin), donc pour manger, s'habiller, se chausser, faut faire des kilomètres. Les centres commerciaux sont hyper concentrés (en gros, en province, faut bien faire 30/40 bornes pour en trouver un). Et on se rend compte seulement maintenant du problème. Et ce n'est seulement ce gouvernement qui est responsable de cette situation, mais les gouvernements de ces 20 dernières années. A cela s'ajoute le manque de dévelloppement des transports en commun (ben si, y a 50 ans, le réseau ferré était deux fois plus dévelloppés qu'aujourd'hui). Et ne parlons pas de ferroutage, absolument pas compétitif en France pour raisons politiques, comme d'habitude (pour ceux qui douteraient de l'efficacité du ferroutage, sachez que l'Autriche ou la Suisse font plus de 75% de leur transport routier par rail, donc c'est faisable chez nous aussi). La deuxième raison, c'est qu'on a pas encore d'alternative au pétrole (enfin si, mais c'est encore balbutiant). On a bien des voitures plus écolo, mais c'est pas encore ça. Surtout qu'aucun constructeur français ne propose un véhicule hybride ! Pour le chauffage, c'est pareil. Qui ne se chauffe pas au fioul ? Enfin, bref, on met la charrue avant les boeufs, on ne réflêchit pas du tout et on fait du n'importe quoi. Surtout que les écolos, les vrais, pas les incapables qu'on a au gouvernement, pensent qu'en dessous de 100 euros la tonne, c'est une loi inefficace.
Répondre
A
HEEEY ça fait du bien de relire ce style journalistique avec une aigreur pourtant agréable et une pointe de sarcasme ; j'adore ! Vive l'écoute RTL ;) en tout cas cool que tu reprennes du flambeau, ça me manquait de suivre la politique (je vis dans une cave !).
Répondre