Après les puits de pétrole, le puit sans fond...

Publié le par izumiho

de notre chère et tendre sécurité sociale. La france l'aime. Et elle est très malade, cette sécurité sociale. Le comble c'est qu'elle n'a pas de couverture maladie pour se couvrir elle même. C'est vraiment les cordonniers qui sont les plus mal chaussés, ce n'est pas nouveau. Là c'est plutôt le médecin mal soigné mais dans l'histoire, les médecins vont toujours bien. Pas de problème de ce côté là. Revenons à nos moutons avec notre pauvre Sécu (on va l'appeler par son petit nom et puis, comme mon théorème sur les prénoms le prouve, un nom ou un prénom de plus de 2 syllabes (3 mais dans certains cas) sont systématiquement raccourci ou diminutifisé (le mot n'existe pas)). Nous sommes bien embêtés pour la sauver. En effet, elle a besoin de sous pour se soigner la pauvre. Ce n'est pas donner l'hopital de nos jours. Elle doit donc trouver des fonds pour survivre. Il va falloir développer de nouveaux médicaments pour y arriver. On a donc la première pillule "les gens payent plus cher le forfait de l'hosto". Ca va pas trop l'aider vu qu'elle y est aussi mais déjà, c'est une pillule qui peut avoir un petit effet court terme. On a bien entendu la ponction lombaire "les gens vont payer plus de CSG". On l'a déjà faite une fois mais bon, depuis on s'en est remis. Au pire on fera la CSG de la CSG. Comme à elle seule, la CSG a le double effet kisscool, la double CSG va être encore plus puissante. Le problème qu'on n'a pas vu, c'est que le truc dont on doit s'être remis, et bah c'est loin d'être le cas. Il y a la possibilité d'une contribution vie/survie. Ca le fera bien à côté de climat/énergie même si comme on l'a déjà vu, ça ne passe pas dans un cas, ça aura encore plus de mal dans l'autre. Dans le plus grand désespoir on peut toujours faire un sécuthon ou un film "sauvez Sécu" où tous les fonds sont reversés à Sécu.

Bon tout ça, ça ne nous sauve pas Sécu. Mais peut-on encore la sauver ? Les idées en tout cas, non. Les gens, non plus car ils veulent garder le meilleur système au monde en ne le finançant pas. Reporter sur les mutuelles, c'est jouer au ping pong et faire genre "bouh c'est les autres qui augmentent et pas nous qui vous faisons payer plus d'impôt". J'ai entendu vite fait le mot "concurrence" pour équilibrer la donne. Bah ça changera rien à la situation actuelle. Moins cher=moins de remboursement. Ca c'est la concurrence de fou. Moi je veux bien vous faire une complémentaire. Je vous rembourse rien mais vous payez 50€ pour ça. C'est donné pour un complémentaire, non ? Comment ça c'est abusé ??? Ok pour 500€ je couvre ce que les autres couvrent aussi au même prix. C'est pas formidable ?

Ce dont je suis sûr, c'est que malgré tous les contaminés de la grippe que l'on va avoir, elle, elle sera toujours là. Pas moins malade qu'avant, pas plus en forme non plus. Et pourquoi ? Parce que...tant qu'il n'y a pas de fond, même si on n'a pas de fond pour lui en donner un, le puit peut continuer à en fournir, des fonds. Et ce, jusqu'à ce que Carlos revienne avec Sim. Après, on verra.

Publié dans actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article